LE FOUR À SOUDE

Le four à soude

Le four à soude est une tranchée creusée dans la dune, tapissée de pierres plates bloquées par de la glaise. Le goémon, récolté sur les grèves et sur le Lédénez pour en extraire une substance appelée soude dont l’industrie extrait l’iode, y était brûlé. Des familles du nord-Finistère venaient à Molène pour plusieurs mois récolter le précieux goémon et s’établissaient dans des cabanes sur le Lédénez. (il y en a quelques-uns à voir en faisant le tour de l'île)
Une fois refroidi on en faisait des pains de 70 à 80 kg qui étaient transportés par gabarres jusqu’à l’usine, (le plus rapidement possible afin qu’ils ne s’effritent pas) pour en faire de la teinture d'iode. Le goémonier était alors payé par rapport à la teneur en sel du pain...
On obtenait 2 à 3 kg d’iode avec une tonne de goémon sec. La production moyenne annuelle de cette denrée pour un goémonier était de 10 à 12 tonnes, alors qu’elle n’était que de 6 à 8 sur le continent. Évidemment, ces feux dégageaient une fumée très dense, âcre, suffocante, qui enveloppait toute l’île...

Île-Molène

MAIRIE - ÎLE-MOLÈNE

le bourg,29259 Ile molène
NOUS CONTACTER
www.mairie-ile-molene.bzh/