LE PUITS SAINT RONAN

Le puits saint Ronan

Selon la légende, l’île de Molène manquait d’eau lorsque Saint Ronan y débarqua en l’an 520. Il prit alors un bâton et fit jaillir de l’eau en l’enfonçant dans le sol. Un puits fut construit sur cet emplacement. Avant l'épidémie de choléra qui décima l'île en 1893, on consommait couramment l'eau du puits de Saint Ronan. Jusqu'en 1897 avec l'installation de la citerne des anglais, les 2 puits de l'île, quand ils ne sont pas taris, sont les seules sources d'eau "potable". En 1938, le puits Saint Ronan (qui communiquait avec le port et souvent... l'eau salée) devra uniquement fournir l'eau pour les bêtes et pour la lessive. Cette eau est en effet saumâtre et impropre à la consommation. Dés lors, les citernes particulières se multiplièrent et, rares étaient les maisons qui n'en possédaient pas. Néanmoins, jusqu'à la découverte d'une source d'eau potable dans le nord de l'île en 1989, l'insuffisance d'eau se faisait sentir chaque année et nécessitait l'envoi périodique d'un bateau-citerne. Les 2 puits sont depuis bien longtemps désormais condamnés.

Île-Molène

MAIRIE - ÎLE-MOLÈNE

le bourg,29259 Ile molène
NOUS CONTACTER
www.mairie-ile-molene.bzh/